Slow organisation : faire mieux avec moins

Il y a des jours où je me sens dépassée. Je regarde ma liste montagne 🌄 de choses à faire, et je me sens totalement découragée, persuadée que je n’y arriverais jamais 😞. Et puis il y a aussi les jours où tout va vite, où j’ai atteins la date buttoir pour les projets de 3 clients et que rien n’est terminé, où il faut faire l’épicerie, aller chez le médecin et faire le changement d’huile de la voiture dans la même matinée 🏃‍♀️. Tu vois ce que je veux dire ?

Des journées de fou, à s’imposer un rythme bien trop soutenu, à penser efficacité, manger efficacité et respirer efficacité 🤯. À s’imposer une cadence d’enfer, un emploi du temps chronométré à la minute prêt et une organisation linéaire sans faille. Comme si notre motivation était toujours au top, toujours constante et au même niveau. Comme si notre corps et notre cerveau pouvaient garder le rythme, courir à 100 à l’heure toute la journée sans pause café ☕ ni pause déj, sept jours sur sept, 365 jours par an. Comme le dirait la chère Amélie d’Amélieorable, la pro de la slow organisation, c’est foncer droit dans un mur. T’es pas d’accord ?

 

Alors ralentis

 

Plutôt que de courir trois marathons en une journée et de te sentir totalement démoralisée face à tout ce que tu as à faire, je t’invite aujourd’hui à prendre le temps. Ralentis 🐌. Profite. Et adopte la slow organisation dans ta business. La slow organisation, qu’est-ce-que c’est ? C’est aller à la rencontre de soi-même pour comprendre et apprivoiser son rythme, de prendre le temps d’apprécier les petites choses de la vie qui nous rendent heureux. C’est correct d’être hyper motivée pendant trois jours et de travailler non stop parce qu’on est dans le feu 🔥 de l’action et dans l’excitation des premiers jours d’un projet ou dans un pic de créativité intense. Tout comme c’est correct de passer deux journées entières sur le canapé à s’enfiler les trois dernières saisons de Game of Thrones 📺🛋, emmitouflée dans un plaid à manger de la pizza 🍕. Te culpabilise pas. T’as le droit de pas être productive tout le temps.

Apprivoise ton rythme, un peu comme si tu surfais sur la vague de ton organisation 🏄‍♀️. T’auras des jours où ton efficacité montera en puissance, au moment où la vague se forme. Puis après t’auras des jours de creux, une fois que la vague a déferlé sur le rivage, tu sais, le moment où elle se retire lentement. Ces instants-là, profites-en. Profites de la houle pour travailler à fond et prends du temps pour toi 💆🧘‍♀️ quand tu ne te sens plus motivée, une fois que le pic est passé.

 

Fais en moins, mais fais-le mieux !

 

La slow organisation, c’est aussi en faire moins, pour le faire mieux. Travailler dans l’urgence et la précipitation 🚨, c’est le meilleur moyen pour faire des fautes d’inattention, d’oublier certaines choses. Plutôt que de te mettre la pression, fais un break deux secondes et regarde ta To-Do list.

Plutôt que d’y noter un gros projet, qui va rester sur ta feuille 📃 pendant des jours parce que tu ne sauras pas par quel bout commencer et que tu te sentiras découragée avant même d’avoir commencé, décortique ce projet en sous-tâches. Et répartis-toi 3 tâches par jour. 3 tâches, pas plus. Tu auras comme ça tout le temps l’impression d’avancer (et ce sera le cas) et en plus, tu ne seras pas découragée face à une montagne insurmontable. Crois-moi, tu iras bien plus facilement au bout de ton projet comme ça 🎉.

 

Aussi, ce que j’aime avec la slow organisation, c’est que tu peux l’appliquer dans toutes les sphères de ta vie et de ta business : Communique moins, mais communique mieux. Travaille moins, mais travaille mieux. Fais moins de tâches dans la maison, mais fait-les mieux, etc. etc. etc.

 

Alors, prête à laisser entrer la slow organisation dans ton quotidien 🥰 ?

 

N.B. : Celle qui m’a fait découvrir la slow organisation est la super Amélie d’Amélieorable. À l’époque, elle tenait un blogue sur la slow organisation. Elle s’est maintenant reconvertie dans le storytelling et la rédaction. Deux sujets qu’elle maîtrise à merveille et pour lesquels elle applique la slow organisation au quotidien. N’hésites surtout pas à aller faire un tour sur son blogue, elle a de très bons conseils !