Les étapes à suivre pour te lancer comme travailleur autonome

Alors comme ça tu veux devenir travailleur autonome ? Comme je te comprends ! Être son propre patron, concilier travail et vie personnelle comme tu l’entends, s’occuper de ses propres projets… Un doux rêve pour beaucoup d’entre nous. C’est aussi un grand pas à franchir. Mais si t’es rendue à lire des articles de blogue sur l’entrepreneuriat et comment bien démarrer sa business, c’est que t’en es capable, j’ai confiance. Si tu y crois et que tu fais tout pour y arriver, que tu n’abandonnes pas, ça payera 😁. Pis pour t’aider, voici 3 étapes qui t’aideront à starter tout ça et, j’espère, qui t’aideront également à y voir plus clair. T’es prête ? Voici donc les étapes à suivre pour devenir travailleur autonome :

 

1 – Réfléchis, brainstorme et réfléchis encore !

Je vais pas te le cacher, la première étape est la plus importante. C’est à ce moment-là que tout se joue. Tu veux te lancer comme travailleur autonome. C’est génial ! Et je suis super fière de toi que tu sois prête à te jeter dans le grand bain sans bouée ni brassard 🏊‍♀️. Mais avant de plonger, t’as plutôt intérêt à apprendre à nager, à te renseigner sur la profondeur de l’eau, à repérer l’échelle pour savoir où ressortir et tout un tas d’autres choses pour ne pas trop boire la tasse, vrai ? (Parce que oui, tu la boiras forcément à un moment donné, ça nous est tous arrivé. Mais c’est correct.)
Pour partir sur de bonnes bases, commence par respirer. Poses-toi tranquillement. Et prends le temps de te demander en quoi tu excelles, ce que tu aimes faire, ce dont tu as envie. N’aies pas peur de tout écrire. Et affine. Affine toujours plus. Tu as l’impression d’en laisser de côté, tu as peur de ne pas trouver de clients si tu te spécialises trop ? Crois-moi, quand on commence, on a toujours tendance à vouloir en proposer plus, pour être certain de toucher le maximum de gens possibles. Mais l’important n’est pas de plaire à tout le monde. L’important est de plaire aux clients dont ton entreprise a vraiment besoin. Alors n’aies pas peur. Spécialise-toi. Montre que tu excelles dans un domaine et fais-en ta force 💪.

Maintenant que tu as compris, fais ça pour tout : ton offre de services, ton client idéal, tes prix, tes communications. Tout. Liste tes idées, tes pensées, et sélectionne, affine, concentre-toi sur le coeur  de ta force 💗.

 

2 – Étudie, demande des conseils et renseigne-toi !

Ne te lance pas toute seule. Lis des livres sur l’entrepreneuriat, parcours des blogues, rejoins des groupes d’entrepreneurs et suis leurs histoires, demande des conseils. Il y a des milliers de personnes avant toi qui se sont lancées et qui te conseilleront pour t’éviter un maximum d’erreurs (Même si on s’entend que tu en feras. Forcément. C’est humain. À moins que tu ne sois pas humain 🤖 ? Si c’est ça, je suis ben curieuse ! Envoie-moi un petit courriel pour que j’en sache plus haha 🤣).
Un autre conseil que j’ai envie de te donner, c’est de ne pas hésiter à contacter un ou plusieurs autres entrepreneurs qui t’inspirent et de leur demander un petit 15-30 minutes de leur temps pour leur poser quelques questions. Après tout, t’as rien à perdre à essayer comme on dit. Récemment, il y a une adjointe souhaitant se mettre à son compte qui m’a contactée pour qu’on jase sur mon parcours, la façon dont j’ai appris le graphisme, la création de sites internet, etc. Et j’ai accepté avec grand plaisir de discuter avec elle. Il faut dire ce qui est, savoir que l’on inspire quelqu’un, même une seule personne, et se dire qu’on la conforte dans son choix de se mettre à son compte, c’est gratifiant. Ça te conforte dans ton choix, ça te replace dans des bonnes ondes positives et te booste au maximum. Alors vas-y. Contacte un entrepreneur qui t’inspire. Tu lui embelliras sa journée 🌸.

 

3 – Planifie, organise et établis tes process !

Hiiiish que j’ai été mauvaise à mes débuts de ce côté-là 🙈. Pour ça que je t’en parle-là. Parce que, franchement, je ne pensais pas en avoir besoin. Mais tsé, on fait tous des erreurs. Alors de toi à moi, j’te le dis : j’en avais besoin ! Et tu en auras besoin aussi.

Maintenant que tu as tout bien établi, que tu sais quels services proposer, à quels prix, etc. on va faire un exercice tout simple. Imagine, je te contacte pour acheter un de tes services. Tu le visualises, c’est bon ? Maintenant, écris toutes les étapes qui vont suivre.

  • La prise de besoin : qu’as-tu besoin de savoir ? (quels éléments dois-tu connaître ? Coordonnées, mes objectifs, mon client idéal, mes délais, mon budget, mes communications, etc.)
  • Comment prends-tu l’information ? (fiche à remplir, formulaire web, téléphone, commande sur site web, etc.)
  • À quelle fréquence tu factures, par quels moyens, est-ce que tu me fais signer un contrat, si oui, qu’est-ce que tu mets dedans ?
  • Quelles sont toutes tes étapes pour la réalisation du service ? Une fois terminé, que me remets-tu ? (fichiers finaux, produit, petite attention pour remercier)
  • Comment avoir mon feedback, comment me relancer par la suite pour d’autres services…

Bref. Tu as compris le principe je pense. Note toutes les étapes de l’ensemble de tes processus. N’hésites pas à te faire une fiche récapitulative au propre une fois terminé, que tu pourras suivre pour chaque projet. Personnellement, mes processus sont inscrits sur mon site web pour certains d’entre eux et dans mon MeisterTask (plateforme de gestion de projets) comme ça, je suis sûre de ne rien oublier. Pis, faut dire ce qui est, ça aide à bien se structurer.

Je t’invite également à le faire aussi avec tes communications. On le verra bientôt dans un prochain article, surveille bien le blogue 😉.

Et maintenant, bah » il n’y a plus qu’à » comme on dit ! 🤜🤛